Comment fonctionne une voiture hybride ?

moteur hybride

De nos jours, le marché automobile accueille des voitures de tous types, allant de la voiture essence jugée « polluante » à la voiture complètement électrique qui elle, consomme moins d’énergie fossile mais n’est pas à la portée de tous. Ainsi, entre ces deux versions, s’invite un modèle performant et respectueux de l’environnement à la fois soit la voiture hybride.

En effet, en incluant la double motorisation soit la thermique et l’électrique, celle-ci profite des avantages de l’une et de l’autre et constitue un excellent compromis entre coût, consommation et qualité mécanique.

Toutefois, bien que celle-ci détienne des atouts incontestables, il est légitime de vous demander : comment la voiture hybride arrive à combiner les deux mécanismes ou encore comment arrive t-elle de passer d’un moteur à un autre ? Nous nous proposons ainsi de répondre à vos questions concernant le fonctionnement de ce modèle de voiture particulier.

Le voiture hybride : composition et fonctionnement

s’agissant d’un concept récent, les voitures hybrides présentent un fonctionnement différent et ceci revient principalement à son caractère bi-énergétique. Pour en savoir davantage, nous allons nous intéresser de plus près à celles-ci.

Les composants d’une voiture hybride

Afin de mieux comprendre le mécanisme, intéressons-nous d’abord aux éléments qui lui permettent de fonctionner. Pour cela, il faut savoir qu’une voiture hybride est composée de :

  • Un moteur thermique à explosion soit essence ou diesel.
  • Un réservoir de carburant.
  • Un moteur à propulsion électrique.
  • Une batterie rechargeable.

Qu’en est-il de leurs fonctionnement ?

Le principal défi de la voiture hybride est de consommer moins d’essence mais en conservant la même de puissance. Pour ce faire, un petit moteur thermique serait certes, moins gourmand en énergie mais n’arriverait pas à assurer le même niveau de puissance. Ainsi, un moteur à propulsion électrique s’ajoute à son mécanisme et permet de lui attribuer une plus grande puissance mais sans nécessiter l’utilisation davantage de carburant, il s’agit du fondement de l’hybridation.

En effet, son fonctionnement permet d’équiper une voiture d’un moteur thermique plus faible qui lui, se servira de la contribution du moteur électrique afin d’offrir une performance égale à une voiture 100 % thermique.

Cependant, la propulsion assurée par la motorisation électrique dépend du type d’hybridation qui lui, a un impact direct sur l’autonomie de celle-ci. Dans cette optique, il faut savoir qu’une voiture hybride peut autant assurer une distance de 60 km que celle de 4 km en mode électrique.

Pourquoi faire le choix d’une voiture hybride ?

Contrairement à une voiture thermique, la modèle hybride consomme d’une part nettement moins de carburant et d’une autre part permet d’émettre moins de CO2. En effet, grâce à la batterie rechargeable dont l’autonomie diffère selon la voiture, la motorisation électrique permet de prendre le relais à tout moment.

Par ailleurs, elle présente également une différence majeure quant à la voiture électrique à 100 % et ce en incluant tout de même un moteur à combustion ainsi qu’un réservoir d’essence. Ces derniers prennent la relève à leurs tour et ce une fois la batterie déchargée.

En outre, le recours à une voiture hybride s’avère être un bon investissement pour tous ceux qui souhaitent s’orienter vers une alternative du thermique mais sans pour autant, faire l’impasse sur la puissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *